Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Liens

Bienvenue

Méli-Mélo

Découverte

http://www.freedigiscrap.com/images/pub_digiscrap.jpg

24 juin 2008 2 24 /06 /juin /2008 08:16











Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
17 juin 2008 2 17 /06 /juin /2008 13:00

Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
16 juin 2008 1 16 /06 /juin /2008 11:18



La pluie frappe à mon carreau
Elle va faire grand bien au jardin
Je mets mes bottes et mon chapeau
Et mon ciré de vieux marin

La pluie d'Eté est un bienfait
Pour la terre tant assoiffée
Du sol monte la chaleur
Emplissant l'air de ses senteurs

Les escargots sont à la fête
Et partent à la conquête
De jeunes pousses de salades
Appréciées aussi des limaces

Les grenouilles en concert
Près de l'étang coassent
Et chantent à la cantonade
Canards, poules d'eau et colverts
Se jouant des gouttes de pluie
Sur l'onde glissent sans bruit

Après ma promenade, chez moi, je reviens
En pensant que, peut-être, demain
Le soleil brillera à nouveau
Et tout sera plus vert et plus beau.







surfingmoune
Repost 0
Published by surfingmoune - dans Poèmes
commenter cet article
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 08:31

Le petit chat de ma copine
                  Aime la chatte de ma cousine

Ils partent tous deux en ballades
Et aiment faire des escapades
Ils se roulent sur l'herbe tendre
Miaulant à qui veut les entendre



Miaou, Miaou,tendre duo
       Miaou, Miaou, reprend l'écho


Petits oiseaux n'ayez pas peur
Car ces chatons sont très joueurs
De chanter, continuez
  Et autour d'eux voletez.


Miaou, Miaou, tendre duo
Miaou, Miaou, reprend l'écho
surfingmoune
Repost 0
Published by surfingmoune - dans Comptines
commenter cet article
3 juin 2008 2 03 /06 /juin /2008 23:06


En furetant dans ton grenier
Un joli coffret j'ai trouvé
Coffret de bois tout travaillé.
Et  mue par la curiosité
Que tu voudras bien excuser
Le couvercle j'ai soulevé.
A l'intérieur j'ai trouvé
Parmi les lettres enrubannées
Un bouquet de fleurs séchées.
Lettres d'amour, c'est évident.
Quelques unes j'ai feuilletées
Et j'ai découvert ton secret.
Tu aimais éperdument
Ce cousin si élègant
Mais vos familles ont refusé
Cette union tant désirée.
Et tu as dû épouser
L'homme qui t'a été désigné.
Bien qu'il fut un bon mari
Ton coeur à jamais brisé
Qu'un peu de tendresse lui a donné
Tout au long de ces années
Qu'ensemble vous avez passées
Et c'est pour te protéger
Que cette réserve tu as adoptée
Pour ne plus être meurtrie
Tu gardais cet air distant.

Tu as transformé ta vie
En devoir et fidélité
Tu sais bien que nous t'aimions
Mais trop d'intimité n'osions
Et restreignions nos élans.

Oh, grand'mère, pardonne moi
J'étais jeune, je n'ai rien compris
Nous aurions peut-être pu parler,
Et tu aurais pu te confier
Et te libérer de ce poids
Que tu gardais au fond de toi.

J'ai refermé ton coffret
Et à sa place l'ai rangé
En espérant que ton secret
Longtemps restera gardé.
surfingmoune
Repost 0
Published by surfingmoune - dans Poèmes
commenter cet article
31 mai 2008 6 31 /05 /mai /2008 08:31
Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 23:23



En revenant de l'école
Je rencontrais Marie-Lou
Petit Pierre et Anatole
Qui me criaient "Hou, Hou, Hou"
"Viens donc te joindre à nous
On fera les quatre cents coups

En se tenant par la main
On courait sur le chemin
Qui longeait un petit ruisseau.
Le clapotis de l'eau
Nous faisait un doux refrain
Il y avait des églantiers
Des chênes et des noisetiers

Nous allions dans le bois
Où nous attendait Benoît
En compagnie de ses copains
Du village voisin

Alors on devenait chasseurs
Explorateurs ou vaillants chevalliers
Pour défendre notre Princesse
Capturée par l'équipe adverse.
Marie-Lou était si belle
Que nous étions tous amoureux d'elle.

Agiles nous étions
Et aux arbres grimpions
Nous balançant aux branches.
Une cabane de planches
Notre domaine était
Et on la défendait
Avec beaucoup d'énergie
Contre d'invibles ennemis

Lorsque le soleil déclinait
Nous devions tous nous séparer
Chacun de nous rentrait chez soi
C'était devenu notre loi
Nous reprenions livres et cahiers
Car bien qu'aimant  nous amuser
Nous étions de bons écoliers

Tout ceci n'était que jeux
Sans rivalité ni jalousie
Adultes nous sommes restés amis
En souvenir de ces moments heureux.




















surfingmoune
Repost 0
Published by surfingmoune - dans Poèmes
commenter cet article
26 mai 2008 1 26 /05 /mai /2008 23:28

 


LETTRE DE GEORGE SAND A ALFRED DE MUSSET

Je suis très émue de vous dire que j'ai

bien compris l'autre soir que vous aviez

toujours une envie folle de me faire

danser. Je garde le souvenir de votre

baiser et je voudrais bien que ce soit

là une preuve que je puisse être aimée

par vous. Je suis prête a montrer mon

affection toute dissertative et sans cal-

cul, et si vous voulez me voir aussi

vous dévoiler sans artifice mon âme

toute nue, venez me faire une visite.

Nous causerons en amis, franchement.

Je vous prouverai que je suis la femme

sincère, capable de vous offrir l'affection

la plus profonde comme la plus étroite

en amitié, en un mot la meilleure preuve

que vous puissiez rêver, puisque votre

âme est libre. Pensez que la solitude où j'ha-

bite est bien longue, bien dure et souvent

difficile. Ainsi, en y songeant j'ai l'âme

grosse. Accourez donc vite et venez me la

faire oublier par l'amour où je veux me

mettre.


MUSSET S'EMPRESSA DE REPONDRE :

Quand je mets à vos pieds un éternel hommage,

Voulez-vous qu'un instant je change de visage ?

Vous avez capturé les sentiments d'un coeur

Que pour vous adorer forma le Créateur.

Je vous chéris, amour, et ma plume en délire

Couche sur le papier ce que je n'ose dire.

Avec soin de mes vers lisez les premiers mots :

Vous saurez quel remède apporter à mes maux.

 

Romantique n'est-ce pas ? Maintenant relisez la lettre de

Sand une ligne sur 2

et le premier mot de chaque ligne de celle de Musset.

Tout ceci est probablement authentique,

Amicalement en espérant que l'un de vous n'est pas la source de ce divertissement

 

 

Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
20 mai 2008 2 20 /05 /mai /2008 20:08

L'enfer

Un type meurt sur la frontière franco belge,
Quand il arrive au ciel,Saint Pierre lui dit :

*Bon votre vie sur terre,
pas terrible, quelques adultères,
pas souvent à la messe,un blasphème,
Je ne peux pas vous faire entrer au paradis,
mais comme vous n'avez rien commis de grave,
et que vous êtes mort sur la frontière,
je vous laisse le choix entre l'Enfer belge
et l'Enfer français.

*Mais Saint Pierre,
je ne connais ni l'un ni l'autre,
pourriez vous m'en dire un peu plus?

*Et bien, dans l'Enfer belge, on vous met
dans une grande marmite pleine de purin,
des petits gnomes très très vilains
qui sentent mauvais, mettent des bûches
sous la marmite, un dragon vient
allumer les bûches et vous cuisez toute
la journée et le lendemain pareil !

*Et l'Enfer français?

*
Et bien,dans l'Enfer français, on vous met
dans une grande marmite pleine de purin,
des petits gnomes très très vilains
qui sentent mauvais, mettent des bûches
sous la marmite, un dragon vient
allumer les bûches et vous cuisez toute
la journée et le lendemain pareil !

*Mais moi, je serais vous,
je prendrais l'Enfer français ...

*Mais, Saint Pierre, c'est la même chose !

*Non, dans l'Enfer français,
un jour les gnomes sont en grève,
un jour on n'a pas livré les bûches,
un jour le dragon est en RTT,
un jour il ne trouve pas la marmite,
un jour on n'a pas commandé le purin !!!






Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 15:26

Bonne semaine à vous tous
Une semaine complète
de travail
Oh là là cela va être dur !
Vivement le week-end prochain !
Très amicales pensées

Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article

Articles Récents