Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Liens

Bienvenue

Méli-Mélo

Découverte

http://www.freedigiscrap.com/images/pub_digiscrap.jpg

31 mai 2008 6 31 /05 /mai /2008 08:31
Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 23:23



En revenant de l'école
Je rencontrais Marie-Lou
Petit Pierre et Anatole
Qui me criaient "Hou, Hou, Hou"
"Viens donc te joindre à nous
On fera les quatre cents coups

En se tenant par la main
On courait sur le chemin
Qui longeait un petit ruisseau.
Le clapotis de l'eau
Nous faisait un doux refrain
Il y avait des églantiers
Des chênes et des noisetiers

Nous allions dans le bois
Où nous attendait Benoît
En compagnie de ses copains
Du village voisin

Alors on devenait chasseurs
Explorateurs ou vaillants chevalliers
Pour défendre notre Princesse
Capturée par l'équipe adverse.
Marie-Lou était si belle
Que nous étions tous amoureux d'elle.

Agiles nous étions
Et aux arbres grimpions
Nous balançant aux branches.
Une cabane de planches
Notre domaine était
Et on la défendait
Avec beaucoup d'énergie
Contre d'invibles ennemis

Lorsque le soleil déclinait
Nous devions tous nous séparer
Chacun de nous rentrait chez soi
C'était devenu notre loi
Nous reprenions livres et cahiers
Car bien qu'aimant  nous amuser
Nous étions de bons écoliers

Tout ceci n'était que jeux
Sans rivalité ni jalousie
Adultes nous sommes restés amis
En souvenir de ces moments heureux.




















surfingmoune
Repost 0
Published by surfingmoune - dans Poèmes
commenter cet article
26 mai 2008 1 26 /05 /mai /2008 23:28

 


LETTRE DE GEORGE SAND A ALFRED DE MUSSET

Je suis très émue de vous dire que j'ai

bien compris l'autre soir que vous aviez

toujours une envie folle de me faire

danser. Je garde le souvenir de votre

baiser et je voudrais bien que ce soit

là une preuve que je puisse être aimée

par vous. Je suis prête a montrer mon

affection toute dissertative et sans cal-

cul, et si vous voulez me voir aussi

vous dévoiler sans artifice mon âme

toute nue, venez me faire une visite.

Nous causerons en amis, franchement.

Je vous prouverai que je suis la femme

sincère, capable de vous offrir l'affection

la plus profonde comme la plus étroite

en amitié, en un mot la meilleure preuve

que vous puissiez rêver, puisque votre

âme est libre. Pensez que la solitude où j'ha-

bite est bien longue, bien dure et souvent

difficile. Ainsi, en y songeant j'ai l'âme

grosse. Accourez donc vite et venez me la

faire oublier par l'amour où je veux me

mettre.


MUSSET S'EMPRESSA DE REPONDRE :

Quand je mets à vos pieds un éternel hommage,

Voulez-vous qu'un instant je change de visage ?

Vous avez capturé les sentiments d'un coeur

Que pour vous adorer forma le Créateur.

Je vous chéris, amour, et ma plume en délire

Couche sur le papier ce que je n'ose dire.

Avec soin de mes vers lisez les premiers mots :

Vous saurez quel remède apporter à mes maux.

 

Romantique n'est-ce pas ? Maintenant relisez la lettre de

Sand une ligne sur 2

et le premier mot de chaque ligne de celle de Musset.

Tout ceci est probablement authentique,

Amicalement en espérant que l'un de vous n'est pas la source de ce divertissement

 

 

Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
20 mai 2008 2 20 /05 /mai /2008 20:08

L'enfer

Un type meurt sur la frontière franco belge,
Quand il arrive au ciel,Saint Pierre lui dit :

*Bon votre vie sur terre,
pas terrible, quelques adultères,
pas souvent à la messe,un blasphème,
Je ne peux pas vous faire entrer au paradis,
mais comme vous n'avez rien commis de grave,
et que vous êtes mort sur la frontière,
je vous laisse le choix entre l'Enfer belge
et l'Enfer français.

*Mais Saint Pierre,
je ne connais ni l'un ni l'autre,
pourriez vous m'en dire un peu plus?

*Et bien, dans l'Enfer belge, on vous met
dans une grande marmite pleine de purin,
des petits gnomes très très vilains
qui sentent mauvais, mettent des bûches
sous la marmite, un dragon vient
allumer les bûches et vous cuisez toute
la journée et le lendemain pareil !

*Et l'Enfer français?

*
Et bien,dans l'Enfer français, on vous met
dans une grande marmite pleine de purin,
des petits gnomes très très vilains
qui sentent mauvais, mettent des bûches
sous la marmite, un dragon vient
allumer les bûches et vous cuisez toute
la journée et le lendemain pareil !

*Mais moi, je serais vous,
je prendrais l'Enfer français ...

*Mais, Saint Pierre, c'est la même chose !

*Non, dans l'Enfer français,
un jour les gnomes sont en grève,
un jour on n'a pas livré les bûches,
un jour le dragon est en RTT,
un jour il ne trouve pas la marmite,
un jour on n'a pas commandé le purin !!!






Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 15:26

Bonne semaine à vous tous
Une semaine complète
de travail
Oh là là cela va être dur !
Vivement le week-end prochain !
Très amicales pensées

Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
16 mai 2008 5 16 /05 /mai /2008 22:43

On cherche souvent le bonheur
à l'autre bout du monde,
pour finalement le retrouver
sur le seuil de notre porte
quand on revient chez soi.

                                     (Anonyme)
Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 19:40

La Belle au Bois Dormant
Ne peut se réveiller
Sans que son Prince Charmant
Ne lui donne un baiser.
Pour moi, au petit jour
Seul le réveil-matin
Avec son même refrain
Me tire du sommeil
Sans grand ménagement !
Lorsque l'on a vingt ans
On batit des romans
On rêve du grand amour
Qui durerait toujours
Mais la vie est bien loin
D'être un conte de fée
Alors je prends grand soin
D'apprécier ce que j'ai.
Un rayon de soleil
Un gazouillis d'oiseaux
Tout cela m'émerveille
Bien au-delà des mots.
Et j'essaie d'aborder
Chaque nouvelle journée
Avec un coeur léger.
surfingmoune
Repost 0
Published by surfingmoune - dans Poèmes
commenter cet article
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 22:35
Qu'il doit faire bon vivre dans ces allées au nom de fleurs




































































Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 23:54


 


Le tablier de grand'mère

Te souviens-tu du tablier de ta grand-mère ?
> > Le principal usage du tablier de Grand'Mère était de protéger la robe en dessous, mais en plus de cela, il servait de gant pour retirer une poêle brûlante du fourneau; il était merveilleux pour essuyer les larmes des enfants, et à certaines occasions, pour nettoyer les frimousses salies.
> > Depuis le poulailler, le tablier servait à transporter les oeufs,les poussins à réanimer, et parfois les oeufs fêlés qui finissaient dans le fourneau.
> > Quand des visiteurs arrivaient, le tablier servait d'abri à des enfants timides; et quand le temps était frais,Grand'Mère s'en emmitouflait les bras.
> > Ce bon vieux tablier faisait office de soufflet, agité au dessus du feu de bois. C'est lui qui transbahutait les pommes de terre et le bois sec jusque dans la cuisine.
> >  Depuis le potager, il servait de panier pour de nombreux légumes. 
> >    Après que les petits pois aient été récoltés venait le tour des choux.
> >   En fin de saison il était utilisé pour ramasser les pommes tombées de l'arbre.
> >   Quand des visiteurs arrivaient de façon impromptue, c'était surprenant de voir avec quelle rapidité ce vieux tablier pouvait faire la poussière.
> >   A l'heure de servir le repas, Grand'Mère allait sur le perron agiter son tablier, et les hommes au champ savaient aussitôt qu'ils devaient passer à table.
> >   Grand'Mère l'utilisait aussi pour poser la tarte aux pommes à peine sortie du four sur le rebord de la fenêtre pour qu'elle refroidisse, tandis que, de nos jours, sa petite fille la pose là pour décongeler.

  Il faudra de bien longues années avant que quelqu'un invente quelque objet qui puisse remplacer ce bon vieux tablier qui servait à tant de choses.



Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 23:01


L'âme humaine est comme l'abeille
qui puise son miel
même dans l'amertume des fleurs.

                                                              (Henryk Sienkiewiez)



Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article

Articles Récents