Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Liens

Bienvenue

Méli-Mélo

Découverte

http://www.freedigiscrap.com/images/pub_digiscrap.jpg

24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 16:10

Montage1-copie-2.jpg
Pommiers en fleurs et cerisiers
Par le vent secoués
Vous êtes bien malmenés.
Des larmes de pétales
Tombent en virevoltant
Et laissent sur le sol
Un tapis rose et blanc
Recouvrant l'herbe tendre.
Dominé par un souffle rageur
Le chant des oiseaux
Ne se fait plus entendre
Suspendant leur envol
Ils restent tapis
A l'abri dans les nids
La tornade s'emplifie
Faisant fi des fleurs
Derrière mes rideaux
Installée bien au chaud
Je regarde ce tableau
Que m'offre la nature.
J'aimerais pouvoir en peinture
Rendre la force et la beauté
De ces éléments déchaînés
Mais ne sachant tenir un pinceau
Je prendrai simplement mon appareil photos.

appareil-photos---u17908476.jpg

 

surfingmoune

Repost 0
Published by surfingmoune - dans Poèmes
commenter cet article
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 23:22
undefined
Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 19:58

                                              
              Jadis on vous craignait           
              Oh Dieux de l'Univers
              Yahvé ou Jupiter
              Ecoutez nos prières.
              Un seul geste suffirait.
                                   Sauvez notre belle Terre.
                                   En ce jour de Fête
                                   Soulagez nos misères.

                                   Famines inhumaines
                                   Et autres atrocités
                                   Trop souvent répètées
                                   Elles engendrent la haine
                                   Sachez les arrêter
                                                
                                   Derrière vos nuages
                                   Evitez ces ravages

                                   Pour aider la Planète
                                  Avec plus de sagesse
                                  Qu'à nouveau elle soit
                                  Un lieu privilégié
                                  Et très bien protégé
                                  Simple source de joie.
                                             


surfingmoune









                                             

                                              

Repost 0
Published by surfingmoune - dans Acrostiches
commenter cet article
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 14:48

undefined
Le Printemps est en chemin
Un oiseau me l'a dit ce matin
Les doux rayons du soleil
Tirent les fleurs de leur sommeil
Et je vois dans mon jardin
Tendres violettes et jasmin
Primevéres et romarin
Qui offrent leur beauté
A mes yeux émerveillés.
Etonnée je m'aperçois
Que malgré le gel et le froid
La nature explose de joie

undefined
undefined
undefined
undefined
surfingmoune
Repost 0
Published by surfingmoune - dans Poèmes
commenter cet article
12 mars 2008 3 12 /03 /mars /2008 20:02

 


La maison aux volets bleus
Est fermée depuis quelque temps
Là vivait un vieux monsieur
Très sympathique, toujours souriant.undefined
Il était seul depuis des années
Sa chère épouse s'étant allée
Retrouver un monde dit "meilleur"
Pour ne pas montrer sa douleur
Il nous a caché ses pleurs

Nous allions le voir souvent
Car il aimait la compagnie

undefined Et disait que la vieillesse
N'est qu'une étape dans la vie
Il nous parlait de sa jeunesse
De son époque si différente
Et nous contait ces temps révolus
Mais jamais il ne critiquait
Il avait des paroles indulgentes
Pour cette façon dont on vivait.
Comme il était attendrissant
En évoquant son aimée disparue

Toujours avec son air ravi
Il nous parlait de ses enfants
 Et de ses petits-enfants
Qui habitaient bien loin de lui
Mais lui téléphonaient chaque jour.
Sans se départir de son humour
Il disait "A quoi bon les inquiéter
Puisque je suis en bonne santé
Je ne connais pas la solitude
Avec des voisins pleins de solicitude

Il aimait plaisanter,
Des farces il nous faisaitundefined
Et nous on en riait
Et lui cela l'amusait
Il racontait des histoires
C'était devenu notoire
Dans le village on le savait
Et par plaisir le voir on allait.

Et puis un jour il est parti
On l'a trouvé dans son lit
         Pour toujours endormi
         Il avait un visage serein
         Et toujours ce sourire coquin
        Qu'il avait chaque matin
        Comme s'il voulait encore nous dire
        "Je tire ma révérence
        Je fais mon dernier tour
        Et m'en vais pour toujours
        Je vous souhaite bonne chance
       Soyez heureux chaque jour
       Et donnez de l'amour"

undefined

surfingmoune


Repost 0
Published by surfingmoune - dans Poèmes
commenter cet article
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 11:16
undefined

Le petit garçon qui voulait voir les étoiles

C'est l'histoire d'un petit garçon qui vivait très heureux avec sa Maman, son Papa et son petit frère.  Ils habitaient une maison agréable, avec un jardin où les enfants pouvaient courir, sauter et jouer à tous les jeux qui intéressent les enfants de leur age.

    Ce petit garçon avait une passion : les étoiles et tout ce qui les entoure.  Il posait une foule de questions à son Papa qui savait beaucoup de choses et qui pouvait presque toujours lui répondre et les donner des explications.
Mais il arrive, quelquefois, que les Papas les plus érudits ne savent pas tout et le petit garçon continuait à poser des questions et semblait déçu lorsque son Papa ne pouvait lui donner de réponses.

Une nuit, alors qu'il était couché, il entendit une voix qui appelait "Petit garçon", "Petit garçon".  Il regarda autour de lui mais ne vit rien.  Son petit frère dormait tranquillement, ce n'était donc pas lui qui avait appelé.  Puis à nouveau "Petit garçon", "Petit garçon" et un petit TOC, TOC à la fenêtre qu'il alla ouvrir.
Dans le ciel il vit une LUNE toute ronde et lumineuse;  elle ressemblait à un visage jovial car il   avait l'impression d'y voir deux yeux et une large bouche qui lui souriait.
C'était la LUNE qui l'avait appelé.
Elle lui dit :
"Je sais que tu as très envie de voir les étoiles de très près, de savoir ce qui se passe dans le ciel, aussi, si tu le veux je peux t'emmener là-haut".
"Mais, je suis trop petit, comment ferais-je" dit le petit garçon.
"C'est très simple, regarde"
Et un rayon de LUNE descendit jusqu'à lui, l'invita à s'installer confortablement et lui proposa de partir.
"Mais que vont penser mes parents si ils ne me trouvent pas au réveil pour aller à l'école, ils vont s'inquiéter".
"Nous allons leur laisser un mot" dit le rayon de LUNE.
"Mais je ne sais pas encore écrire" répondit le petit garçon .
"Donne-moi une feuille de papier" dit le rayon de LUNE
Et en lettres lumineuses il inscrivit
"Papa, Maman, ne vous inquiétez pas, je suis parti voir les étoiles.  Je reviendrai bientôt".
Le petit garçon déposa ce petit mot sur son lit, sortit par la fenêtre qu'il referma soigneusement, sans faire de bruit car il ne voulait pas réveiller son petit frère, puis s'installa confortablement sur le rayon de LUNE qui commença son ascension.

Ils s'élevaient au-dessus des maisons, (le petit garçon en reconnut quelques unes comme étant celles de ses copains, de ses grands-parents, oncles et tantes, etc).  Certaines étaient encore allumées, ce qui signifiait que tout le monde ne dormait pas encore.
Ils passèrent au-dessus de la ville où mille lumières scintillaient. 
Ils survolèrent d'autres villes, des campagnes , des mers, des océans.
Comme l'eau était belle sous les étoiles, on aurait dit que des milliers de petits feux dansaient sur les vagues.
Il aperçut des volcans, certains étaient en éruption et crachaient de belles flammes aux couleurs vives allant du jaune à l'orange et au rouge.
Il passa au-dessus d'énormes montagnes dont les sommets étaient encore enneigés.
Il vit le désert et ses caravanes de chameaux, ses oasis.
Il aperçut des esquimaux, des forêts canadiennes, etc.
Il était si haut qu'il pouvait voir le monde.

Mais plus il montait plus il faisait froid et le petit garçon n'avait que son pyjama comme tout vêtement.  S'apercevant qu'il commençait à grelotter le rayon de LUNE lui dit :
"Je suis si large que je peux, sans problème, te servir de couverture" et il l'enveloppa douillettement, ainsi le petit garçon se réchauffa très vite.

Au-dessus d'eux il y avait le ciel d'un beau bleu foncé qui semblait percé de petits trous lumineux.  Mais au fur et mesure qu'ils s'en approchaient ces trous ressemblaient à des soleils.

Enfin ils arrivérent près de la LUNE qui l'accueillit avec un grand sourire.  Elle l'invita à choisir l'étoile qu'il aimerait aller voir de près.
Il désigna la plus grosse.

"Oh, l'Etoile du Berger" s'exclama la LUNE.  "C'est la première que tu vois briller lorsque la nuit descend sur la TERRE.  Sais-tu qu'elle a une belle histoire?
C'est elle qui conduisit les Bergers vers l'enfant Jésus lorsqu'il est né.
Allons donc lui rendre visite, elle te racontera certainement sa belle histoire car elle en est très fière".

Ils se rendirtent auprès d'elle et le petit graçon lui posa toutes les questions qui lui passaient par la tête.
Autourde lui, il voyait d'autres étoiles, un énorme SOLEIL, des planètes, tout un monde qu'il ne connaissait pas et qu'il était loin d'imaginer.

Le temps passa très vite et la LUNE lui dit :
"Petit garçon, il faut retourner chez toi, maintenant.  Mon rayon va te ramener".
"Pourrai-je revenir?" demanda le petit garçon.
"Oui, peut-être, un jour, mais dans très, très longtemps car il y a beaucoup d'enfants, qui comme toi, voudraient faire ce beau voyage et comme je ne peux pas vous emmener tous en même temps, cela me prendra de très nombreuses années pour satisfaire tout le monde.
Mais, je ne t'oubierai pas et je suis certaine que tu n'oublieras jamais tout ce que tu as vu ce soir. 
Au revoir gentil petit garçon".

Il se réinstalla confortablement sur le rayon de LUNE, et fit le voyage en sens inverse.
 Déjà le jour se levait sur certaines régions du globe et le paysage était très différent mais tout aussi passionnant.
Il arriva chez lui et après avoir dit un grand MERCI au rayon de LUNE, ouvrit la fenêtre de sa chambre et retourna se coucher.

Le petit mot lumineux était toujours sur son lit et comme ce n'était pas encore l'heure de se lever pour aller à l'école, il le prit, le plia délicatement et le déposa dans sa boite à trésors.

     Et souvent, le soir lorsqu'il voit le bon et gros visage rond de la LUNE qui semble lui sourire d'un air complice, il lui envoie un gros baiser et revoit en pensée le merveilleux voyage qu'il a fait.

Il aurait bien aimé en parler à ses copains mais il savait que personne ne voudrait le croire, alors il gardait pour lui ce beau secret en pensant que, peut-être, plus tard, quand il serait grand, il pourrait faire partie de l'équipe d'astronautes pour étudier ce qui se passe dans le ciel, voir de très près les étoiles et Madame la  LUNE.
undefined
surfingmoune
Repost 0
Published by surfingmoune - dans Histoires pour enfants
commenter cet article
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 19:33
undefined
Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 00:03


J'avais dans mes tiroirs
De trés jolies photos
Un soir de désespoir
Je m'en suis séparé
Le feu dans la cheminée
Les a toutes dévorées.
En petits tas de cendres
Mes souvenirs se sont transformés
Seule dans mon studio
Mes pensées s'envolaient
A travers les méandres
De mon être blessé
Et que me reste-t-il
De ces années passées?
De mes rêves futiles?
Un goût d'amer regret
De t'avoir trop aimé
De t'avoir tant donné
Tout au long de ma vie
En espérant toujours
Ton amour en retour.
Mais tu es papillon
Qu'on ne peut retenir
J'ai appris la leçon
J'ai même voulu mourir
J'étais trop romanesque
Mais grâce à la vieillesse
J'ai compris que la vie
Lorsqu'elle nous est donnée
Est un très beau cadeau
Qu'il faut sauvegarder
Surtout sans tricherie
Et ne pas tirer le rideau
Avant que l'heure n'ai sonné

surfingmoune
Repost 0
Published by surfingmoune - dans Poèmes
commenter cet article
2 mars 2008 7 02 /03 /mars /2008 00:14

Qu'elle vous soit douce et agréable
Et que le soleil réchauffe vos coeurs
Très amicalement à vous tous
Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
29 février 2008 5 29 /02 /février /2008 12:54

Brume du matin
Tu dérobes à ma vue
Mon paysage quotidien
Qu'il me semble avoir perdu.
Quas-tu fait de mes montagnes
Aux cimes enneigées?
Tu recouvres la campagne
De ton voile léger.
Les rues de mon village
Ont aussi disparu.
Je marche un peu au hasard
Comme si j'étais quelque peu perdue
Dans ce subtil brouillard.
Je n'entends que le crissement
Des voitures qui roulent
Et laissent dans leurs sillages
L'écho de leur passage.
Les toits des maisons
Se laissent entrevoir
Perçant deci-delà
Ta robe de saison
Car tu gardes pour le soir
Ton manteau de gala.
Dès que le soleil apparaîtra
Peu à peu tu te dissiperas
La nature reprendra ses droits
Car telle est sa vraie loi.


surfingmoune
Repost 0
Published by surfingmoune - dans Poèmes
commenter cet article

Articles Récents