Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Liens

Bienvenue

Méli-Mélo

Découverte

http://www.freedigiscrap.com/images/pub_digiscrap.jpg

10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 15:29
Les roses semblent être à l'honneur dans
 mon village
ces temps-ci.
Je vous laisse en admirer quelques unes














Bien amicalement à tous et toutes.
Pensées fleuries sans épines !





Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 22:55

Bonjour à tous
Je ne voudrais pas commencer la semaine
sans vous faire partager quelques pensées ...










Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 16:26
Aujourd'hui je vous offre du soleil
avec ces quelques fleurs à la lumineuse couleur.













Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 16:32
Voici une pensée qui me plait beaucoup et
que j'avais envie de partager avec vous.

Les souvenirs sont des trésors que nous gardons
enfouis au fond de notre âme,
pour garder notre coeur au chaud
quand nous sommes seuls.

Becky Aligada


Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 23:44
Bonjour à tous

Voici une petite histoire que je viens de recevoir et que trouve intéressante.
Je vous la livre telle que je l'ai reçue.


Un jour, l'âne d'un fermier est tombé dans un puits.
L'animal gémissait pitoyablement pendant des heures et le fermier se demandait que faire.

Finalement, il a décidé que l'animal était vieux et que le puits devait disparaître de toute façon.
Ce n'était pas rentable pour lui de récupérer l'animal.


Il a invité tous ses voisins à venir et à l'aider.
Ils ont tous saisi une pelle et ont commencé à enterrer le puits.



Au début, l'âne a réalisé ce qui se produisait et se mit à crier terriblement.
Puis, à la stupéfaction de chacun, il s'est tu.

Quelques pelletées plus tard, le fermier a finalement regardé dans le fond du puits et a été étonné de ce qu'il a vu.

Avec chaque pelletée de terre qui tombait sur lui, l'âne faisait quelque chose de stupéfiant.
Il se secouait pour enlever la terre de son dos et montait dessus.

Pendant que les voisins du fermier continuaient à pelleter sur l'animal, il se secouait et montait dessus.

Bientôt, chacun fut stupéfié que l'animal soit hors du puits et se mette à trotter !


Moralité :

La vie va avoir l'air de t'engloutir avec toutes sortes d'ordures.
Le truc pour se sortir du trou est de se secouer pour avancer.
Chacun de tes ennuis est une pierre qui permet de progresser.
Nous pouvons sortir des puits les plus profonds en n'arrêtant jamais....
Il ne faut jamais abandonner.

Pour être heureux :

1 - Libére ton coeur de la haine.
    2 - Libére ton esprit des inquiétudes.
                   3 - Vis simplement
                   4 - Donne plus 
                                                  5 - Attends moins.

A ne jamais oublier, surtout dans les moments les plus sombres.









Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 23:20
Tôt ce matin je me suis levée
Pour dans le jardin travailler
Mes muscles endoloris
Par trop de jardinage
Se reposent enfin
A l'ombre du grand pin
Et j'ai abandonné
Pioches et autres outils
Pour mieux apprécier
Ce repos mérité
Sans bruit dans le feuillage
Un écureuil roux saute agilement

Des oiseaux se sont perchés
Sur les branches du chataignier
Et leur chant bercent ma rêverie
Seule la pie avec son cri strident
Me tient quelque peu éveillée
Un oisillon imprudent
Vient de tomber du nid
  Délicatement je le prends
Il semble tout étourdi
Mais peu à peu il se ressaisi
Et sur ses pattes frêles
En repliant ses ailes
S'éloigne en sautillant
Le soleil est déjà haut
Aujourd'hui il va faire chaud
D'après ce qu'à dit la météo
Dans le ciel quelques nuages
Annoncent peut-être un orage
Mais pour l'instant je suis si bien
Que je ne pense à rien
surfingmoune

Repost 0
Published by surfingmoune - dans Poèmes
commenter cet article
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 22:24

DICTEE


(Le petit texte, que je vous laisse savourer, ou pour donner en dictée a été trouvé dans un vieil almanach)


Monsieur Lamère a épousé Mademoiselle Lepère.

De ce mariage, est né un fils aux yeux pers.
Monsieur est le père, Madame est la mère.
Les deux font la paire.

Le père, quoique père, est resté Lamère, mais la mère, avant d'être Lamère était Lepère.
Le père est donc le père sans être Lepère, puisqu'il est Lamère et la mère est Lamère, bien que née Lepère.

Aucun des deux n'est maire.
N'étant ni le maire ni la mère, le père ne commet donc pas d'impair en signant Lamère.
Le fils aux yeux pers de Lepère deviendra maire.
Il sera le maire Lamère, aux yeux pers, fils de Monsieur Lamère, son père, et de Mademoiselle Lepère, sa mère.

La mère du maire meurt et Lamère, père du maire, la perd.
Aux obsèques, le père de la mère du maire, le grand-père Lepère, vient du bord de mer, et marche de pair avec le maire Lamère, son petit-fils.

Les amis du maire, venus pour la mère, cherchent les Lamère, ne trouvent que le maire et Lepère, père de la mère du maire, venu de la mer, et chacun s'y
perd !

FIN
 



 











































































Repost 0
Published by surfingmoune - dans Pour Sourire
commenter cet article
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 00:17
Mon jardin s'est habillé de blanc
pour faire honneur au Printemps













Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 19:00
Les chinois ont des pensées
ou proverbes très sages
(peut-être un peu hermétiques quelques fois)
 Je me demande s'ils les mettent
souvent en pratique ?













Très bonne journée à tous
Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 09:21


Dans le silence de la nuit
Mes rêves se sont évanouis

J'ai compris que c'était en vain
Que j'attendais ton retour
Et croyais en ton amour
Qui peut-être n'était que feint




Tes paroles de tendresse
Que je buvais avec ivresse
M'enveloppaient tel un voile
Tissé de mille caresses
Par la fenêtre entre-ouverte
J'ai envoyé vers les étoiles
  Où ma peine leur est offerte
Les miettes de mon coeur brisé
Et au réveil chaque matin
Que nous offre le Divin

Je sais bien que mes larmes
Se mêleront à la rosée
Mais je reprendrai les armes
Pour faire face et ne pas sombrer



Dans le silence de la nuit
Où mes rêves se sont enfouis
Puisque sans toi je dois revivre
Je viens de refermer le livre
Sur cette page de la vie


surfingmoune
Repost 0
Published by surfingmoune - dans Poèmes
commenter cet article

Articles Récents