Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Liens

Bienvenue

Méli-Mélo

Découverte

http://www.freedigiscrap.com/images/pub_digiscrap.jpg

25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 16:54
Encore quelques belles images
pour vous réchauffer.



Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 12:06

Aujourd'hui
(Auteur inconnu)

La vaste majorité de nos misères
sont des restes d'hier
ou empruntés à demain.
Garde ton aujourd'hui propre.

Excellente journée à tous.
Amicalement
Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 23:04

(Source L'internaute magazine santé)

Avoir les jambes en coton


expressions medicales coton
Avoir les jambes en coton, c'est moins pratique pour mettre un pied devant l'autre... © L'Internaute Magazine

 Signification. Se sentir faible, ne plus avoir de force dans les jambes.

 Interprétation. Pas difficile de comprendre que si l'on a les jambes en coton, on ne risque pas d'aller bien loin. Vous avez déjà éprouvé cette sensation, en montant un escalier, que les forces de vos jambes étaient en train de vous quitter ? Cette impression que des fourmis étaient en train de s'emparer petit à petit de vos membres inférieurs ? Vous aviez alors les jambes en coton, les pattes en flanelle quoi ou encore les guiboles en pâté de foie ou en nougat. Hé oui, cette forme de fatigue a donné lieu aux expressions les plus imagées. Dans les pires des cas, les jambes en coton sont le signe d'un malaise qui peut évoluer en perte de connaissance. Mais, la plupart du temps, il s'agit tout simplement d'un état de fatigue passagère ou d'un effort trop important entraînant une baisse d'énergie. Il suffit alors de s'asseoir pour retrouver bien vite ses jambes en chair et en os.

 Les jambes en coton dans la littérature. L'expression apparaît pour la première fois dans un célèbre roman de Stendhal, "La chartreuse de Parme", en 1839.



 
 
 

 Signification. Vivre un lendemain de fête de façon assez désagréable : nausées, fatigue et surtout mal de tête carabiné.

 Interprétation. Avoir mal aux cheveux, c'est un moyen édulcoré de dire qu'on ressent douloureusement les effets de l'alcool absorbé en trop grande quantité la veille.

Pas difficile de comprendre d'où vient l'expression : lescheveux sont implantés sur le crâne et c'est bien lui qui nous fait souffrir au petit matin, quand les vapeurs de l'alcool sont suffisamment dissipées pour que la douleur survienne.

Quelques variantes tout aussi colorées existent : avoir une angine ou rhume de comptoir ou, tout simplement, la gueule de bois. Cette dernière expression désigne en fait la sensation de bouche sèche et pâteuse que l'on peut ressentir après une soirée trop arrosée.

 La gueule de bois dans la littérature. Première mention de cette expression dans la base de données de l'Atilf, en 1863, dans le Journal des Goncourt.

                                                                                                   (A suivre ......)
Repost 0
Published by surfingmoune - dans Santé
commenter cet article
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 09:00
Satine m'a fait le grand honneur de me décerner le pris Premio Dardos et je l'en remercie de tout coeur.
En voici le réglement :


                                                                                                               

 

Ce prix concerne les valeurs culturelles,éthiques,culturelles,créatives,personnelles des blogs!
Le règlement
:
1). Accepter et si oui, mettre la récompense sur son blog/site ou forum.
2). Mettre le lien, nom de la personne qui vous a recompensée.
3). Dédier cette récompense à d'autres sites/ forums/ ou blogs qui le méritent
4). L'offrir à 15 personnes ou plus.


A mon tour maintenant d'avoir la joie de choisir de le décerner à tous ceux que  j'ai le plaisir de lire mais comme le choix est vraiment trop difficile je le décerne à vous tous mes ami(es) avec mes plus chaleureuses pensées.

 


Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 20:01



Sur l'Océan de mes sentiments
Navigue le frêle esquif de ton amour
Se moquant des orages
Défiant les tempêtes
Il poursuit sa route
Se riant de mes doutes
Tandis que mon coeur
Ballotté par les vents
Qui soulèvent la houle
Chavire souvent
Qu'est devenue l'image
De ce grand bonheur
Dont j'étais en quête?
Autour d'elle s'enroulent
Quelques vagues d'espoir
Car je veux encore croire
Malgré tes longues absences
Et cette triste romance
Que tout n'est pas fini
Que c'était pour le vie
Que nous étions unis

surfingmoune
Repost 0
Published by surfingmoune - dans Poèmes
commenter cet article
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 22:57


Mon petit


Je t'écris tout doucement , car je sais que tu ne lis pas vite.

Ici ça à beaucoup changé depuis ton départ, tu ne reconnaitra pas la maison , nous avons déménagé.

Il parait que tu as fait de la taule, ramènes-en un peu
pour réparer le toit du garage.

Pépé est pressé de te revoir , il t 'attend et n 'arrête pas de boire du café, depuis tout le monde l'appelle pépé le moka.

Le chien de l'épicier a eu un accident, il s' est fait écraser la queue par un camion, toi aussi , fait attention en traversant la route.

Ton père est monté en grade ,il a 500 personnes au -dessous de lui, il est cantonnier au cimetière.

Mémé est rentrée à l hopital, pour se faire opérer des
hemoroides ,cela faisait longtemps que ça lui pendait au nez.

La petite du boulanger à avalé une pièce de 50 sous , le medecin il est venu, il a récuperé que 40 sous, il a dit que le reste c 'est dissous.

Ton frère a toujours son gros bouton sur la fesse gauche, la dessus je t'embrasse.

                                                    ta maman


PS :J'ai voulu glisser un billet de 100F, mais j'ai fermé l'enveloppe avant de le mettre.


Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 16:40
Puisque le soleil nous boude
Je vous envoie quelques images
certainement prises sur le net
et qu'une amie m'a envoyées.
J'espère qu'elles vous réchaufferont !




Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 00:28



surfingmoune

Repost 0
Published by surfingmoune - dans Bricolage
commenter cet article
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 11:40
Aujourd'hui (Auteur inconnu)


Aujourd'hui tu peux être heureux
Hier est passé
Et demain n'est pas encore là

Tournons résolument notre regard
 vers l'avenir
Très amicales pensées


Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 22:24

Trouvées dans L'internaute Magazine santé

Vous avez déjà fait une crise de foie, menti comme un arracheur de dents... Savez-vous ce qui se cache derrière ces expressions médicales colorées ?
alisé par Mathilde REGNAULT, L'Internaute 13/10/2008

Mauvais sang

                         expressions medicales mauvais sang
 
Lorsque les humains se font du mauvais sang, c'est une mauvaise nouvelle pour les vampires... © L'Internaute Magazine
 

Signification.  S'inquiéter, se faire du souci à propos de quelque chose.

 Interprétation. Cette expression médiévale est pleine de bon sens et pas si loin que ça de la vérité scientifique. Se faire du mauvais sang, c'est fabriquer du sang de mauvaise qualité à cause du souci qui nous perturbe. Sans pouvoir dire que le stress influe sur la composition de notre sang, il a en tout cas une influence désormais prouvée sur notre santé. Nos ancêtres l'avaient déjà compris.

"Se faire du mauvais sang" s'est aussi décliné au fil des années en diverses expressions approchantes : se faire de la bile (la bile est sécrétée par le foie, on y revient !), se faire un sang d'encre, se tourner les sangs, se ronger les sangs... A noter que ces formules sont souvent utilisées dans leur forme négatice : "Ne te fais pas de bile" par exemple, pour dire à quelqu'un de ne pas s'inquiéter.

 Se faire du mauvais sang dans la littérature. L'expression apparaît pour la première fois dans le Dictionnaire de l'Académie française en 1718. Elle est ensuite reprise en 1877 dans un ouvrage d'Eugène Sue.

 

 
 

Signification. Etre dans un état nauséeux, avoir des problèmes digestifs.

 Interprétation. Et non, votre foie n'y est absolument pour rien dans cette histoire, le pauvre ! Rien à voir non plus avec une crise mystico-religieuse... En général, la crise de foie désigne une indigestion, souvent liée à des excès alimentaires. Elle est un must du temps des fêtes, par exemple. "Cette expression est propre aux pays latins, explique Pascale Bernard, ingénieure de recherche au laboratoire d'analyse et traitement informatique de la langue française (Atilf). On ne sait pas bien d'où vient cette erreur mais le magazine Le Point qualifiait cette expression, en 1978, d' "invention médico-mondaine". Peut-être une façon un peu plus noble de désigner ce dérèglement. Lorsque les patients arrivent chez lui en se plaignant de faire une crise de foie, le médecin rectifie l'erreur."

Les maladies du foie ne provoquent généralement pas les mêmes symptômes et sont souvent plus graves qu'une simple indigestion.

 La crise de foie dans la littérature. Parmi les textes de la base de données de l'Atilf, le terme de crise de foie apparaît pour la première fois en 1863, dans le Journal des Goncourt.

                                                                                     (A suivre ...)

 

Repost 0
Published by surfingmoune - dans Santé
commenter cet article

Articles Récents