Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Liens

Bienvenue

Méli-Mélo

Découverte

http://www.freedigiscrap.com/images/pub_digiscrap.jpg

4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 12:04


Il  était une fois 

 

 

 

Oh non je ne vais pas commencer ce récit comme le début d'un conte de fée car c'est une aventure bien réelle que je vais vous raconter.

Je devais avoir 7 ou 8 ans à cette époque là et c'était la nuit de Noël. Mes parents étaient partis se coucher et après avoir mis mes souliers devant la cheminée je m'étais couchée moi aussi. Mais n'arrivant pas à dormir, tout doucement, à pas feutrés, je suis retournée dans le salon. Confortablement installée sur le canapé je regardais le feu qui crépitait dans l'âtre, les flammes aux brillantes couleurs bleue, jaune ou rouge, montaient, descendaient, vacillaient, c'etait très beau et peu à peu une douce chaleur m'envahissait.

Soudain mon regard fut attiré par une éclatante lueur dans le ciel (nous n'avions pas fermé les volets). Le ciel, très sombre, était constellé de milliers d'étoiles. Très intriguée, je me levais, collais mon nez sur la vitre et vis une étoile qui descendait vers notre maison, elle vint se poser près de la fenêtre et frappa 3 petits coups..

Un peu effrayée je reculais, mais elle me fit signe d'ouvrir. Qu'elle était belle et lumineuse !  Ne pouvant lui résister je fis ce qu'elle me demandait.
"Viens me dit-elle.  Le Père Noël a besoin d'aide pour distribuer les jouets. Regarde, il est là-haut et il t'attend".
Je levais les yeux et le vis avec son traîneau et ses rennes.  Il y avait même le petit renne au nez rouge, rouge comme un lumignon, (vous savez celui de la chanson).  C'est lui qui conduisait l'équipage.
"Mais comment arriverai-je là-haut" ai-je demandé à l'étoile.
"Attends, c'est très simple"
Elle agita une petite clochette d'argent d'où s'égrenèrent des sons cristallins et aussitôt une échelle d'étoiles se déroula et vint jusqu'à moi.
"Monte" me dit l'étoile.

J'hésitais un peu mais comme je suis curieuse je me décidais. Arrivée près du traîneau je vis des enfants de toutes nationalités, de toutes couleurs, qui m'accueillirent avec de grands cris de joie et de grands sourires. Le traîneau s'est mis en route et nous avons survolé villes et montagnes, sapins enneigés brillant de mille feux sous l'éclat de la lune. Chaque fois que nous passions au-dessus d'une maison où il y avait des enfants, l'échelle d'étoiles se déployait et l'un de nous descendait porter les cadeaux et revenait prendre place auprès de nous.

Quelle ambiance !!  Nous chantions, battions des mains et bien que ne parlant pas tous la même langue nous nous comprenions sans aucune difficulté. Puis les étoiles de la voûte céleste pâlirent, le ciel quitta son manteau de  nuit et l'aube commença à pointer. La distribution des jouets étant terminée le Père Noël nous ramena chez nous. Revenue à la maison je m'installais, à nouveau, sur le canapé, les flammes dansaient toujours dans la cheminée et oh surprise mes cadeaux étaient là ... Je pense que l'étoile avait profité de ma surprise et de mon hésitation pour les déposer à mon insu.

Un peu plus tard, mes parents se sont levés et ont été très surpris de me trouver sur le canapé où je m'étais un peu assoupie (vous pensez après une telle nuit!).
Leurs voix me réveilla."Ma chérie, que fais-tu là?" me demanda Maman.
Je leur expliquais que, ne pouvant pas dormir, j'étais venue chercher un peu de chaleur auprès de la cheminée et je voulu leur raconter la fabuleuse aventure que je venais de vivre.
A leurs petits sourires je voyais bien qu'ils ne me croyaient pas.
"Mais, ma chérie, ce n'était qu'un rêve.  Tu t'es endormie ici et tu as fait ce très beau rêve"
Comme il était inutile de les convaincre, je n'ai plus rien dit.
Mais non, non, je sais bien moi que ce n'était pas un rêve.
C'était une fabuleuse et merveilleuse aventure.
Et si un jour l'un de mes petits enfants me dit qu'il a vu le Père Noël, (pas ceux que l'on voit dans les rues, non le vrai), son traîneau et ses rennes et qu'il lui a parlé, alors moi je le croirai car cela m'est arrivé.



publié dans : CONCOURS ARCANE NOEL 08
surfingmoune
Repost 0
Published by surfingmoune - dans Histoires pour enfants
commenter cet article
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 22:45
J'ai tiré ces renseignements d' un diaporama qui m'a été envoyé.
Ils vous intéresseront peut-être.
Le texte est de Paul Demontigny
Le diaporama  qui est illustré de magnifiques orchidées est de
jacky.questel@gmail.com

Les faits sur le miel et la cannelle :

Il a été  constaté qu'un mélange de miel et de cannelle
guérit la plupart des maladies.
Le miel est produit dans la plupart des pays du monde.
Les scientifiques d'aujourd'hui acceptent le miel comme un
médicament très efficace pour toutes sortes de maladies.
Le miel peut être utilisé sans effets secondaires pour tous types de maladies.
Aujourd'hui, la science dit que même si le miel est sucré, s'il est pris selon
le dosage d'un médicament, il ne fait pas de problèmes pour les patients diabétiques.
Weekly World News, un magazine au Canada, dans son numéro daté du
17 Janvier, 1995 a donné la liste des maladies qui peuvent être guéries par le miel
et la cannelle, tel que démontré par des recherches menées par des
scientifiques occidentaux :

Maladies cardiaques

Faire une pâte de miel et de cannelle en poudre, appliquer sur du pain, plutôt que de la gelée ou de la confiture,
 et mangez-en régulièrement au petit déjeuner.

Cela réduit le taux de cholestérol dans les artères et sauve le patient
de crise cardiaque.
Si ceux qui ont déjà eu une crise font cela tous les jours,
 ils sont gardés à bonne distance d'une nouvelle attaque.
L'utilisation régulière de cette pâte soulage la perte du souffle et
renforce les battements du coeur.

Arthrite

Les patients souffrant d'arthrite peuvent prendre tous les jours,
matin et soir, une tasse d'eau chaude avec deux cuillères de miel
et  une petite cuillère à café de cannelle en poudre.
Si elles sont prises régulièrement, même l'arthrite chronique peut être guérie.
Lors d'une récente recherche menée à l'Université de Copenhague,
il a été constaté une nette amélioration sur le plan douloureux
et celui de la mobilité.

Infections de la vessie :

Mettre deux cuillères à soupe de cannelle en poudre et
une cuillère à café de miel
dans un verre d'eau tiède et boire.
Cela détruit les germes dans la vessie.

Mal de dents :

Faire une pâte d'une cuillère à café de cannelle en poudre et
de cinq cuillères à café de miel et l'appliquer sur la dent douloureuse.
Appliquer 3 fois par jour jusqu'à ce que le mal s'arrête.

Voilà c'est tout pour aujourd'hui ...
A suivre ...
Prenez soin de vous

Repost 0
Published by surfingmoune - dans Santé
commenter cet article
30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 19:13








                                                                                                   



                                                                                                            

Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
28 novembre 2008 5 28 /11 /novembre /2008 23:41
Le pape et le PDG de Coca-cola

La prière quotidienne ....


Le PDG de Coca-cola en audience à Rome
demande au Saint Père :

"Je vous offre 5 millions de dollards
si dans votre prière dominicale au monde,
vous remplacez dans le Notre Père
"Donne-nous notre PAIN quotidien"
par "Notre COCA-COLA quotidien".

Le pape sourit et lui répond :
"Vous savez bien que ce n'est pas possible !

Alors le PDG insiste et lui propose
50 Millions de dollars.

Le pape réfléchit, se tourne vers son secrétaire
et lui demande :

"Quand s'achève le contrat avec les boulangers?"


Repost 0
Published by surfingmoune - dans De tout et de rien
commenter cet article
25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 16:54
Encore quelques belles images
pour vous réchauffer.



Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 12:06

Aujourd'hui
(Auteur inconnu)

La vaste majorité de nos misères
sont des restes d'hier
ou empruntés à demain.
Garde ton aujourd'hui propre.

Excellente journée à tous.
Amicalement
Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 23:04

(Source L'internaute magazine santé)

Avoir les jambes en coton


expressions medicales coton
Avoir les jambes en coton, c'est moins pratique pour mettre un pied devant l'autre... © L'Internaute Magazine

 Signification. Se sentir faible, ne plus avoir de force dans les jambes.

 Interprétation. Pas difficile de comprendre que si l'on a les jambes en coton, on ne risque pas d'aller bien loin. Vous avez déjà éprouvé cette sensation, en montant un escalier, que les forces de vos jambes étaient en train de vous quitter ? Cette impression que des fourmis étaient en train de s'emparer petit à petit de vos membres inférieurs ? Vous aviez alors les jambes en coton, les pattes en flanelle quoi ou encore les guiboles en pâté de foie ou en nougat. Hé oui, cette forme de fatigue a donné lieu aux expressions les plus imagées. Dans les pires des cas, les jambes en coton sont le signe d'un malaise qui peut évoluer en perte de connaissance. Mais, la plupart du temps, il s'agit tout simplement d'un état de fatigue passagère ou d'un effort trop important entraînant une baisse d'énergie. Il suffit alors de s'asseoir pour retrouver bien vite ses jambes en chair et en os.

 Les jambes en coton dans la littérature. L'expression apparaît pour la première fois dans un célèbre roman de Stendhal, "La chartreuse de Parme", en 1839.



 
 
 

 Signification. Vivre un lendemain de fête de façon assez désagréable : nausées, fatigue et surtout mal de tête carabiné.

 Interprétation. Avoir mal aux cheveux, c'est un moyen édulcoré de dire qu'on ressent douloureusement les effets de l'alcool absorbé en trop grande quantité la veille.

Pas difficile de comprendre d'où vient l'expression : lescheveux sont implantés sur le crâne et c'est bien lui qui nous fait souffrir au petit matin, quand les vapeurs de l'alcool sont suffisamment dissipées pour que la douleur survienne.

Quelques variantes tout aussi colorées existent : avoir une angine ou rhume de comptoir ou, tout simplement, la gueule de bois. Cette dernière expression désigne en fait la sensation de bouche sèche et pâteuse que l'on peut ressentir après une soirée trop arrosée.

 La gueule de bois dans la littérature. Première mention de cette expression dans la base de données de l'Atilf, en 1863, dans le Journal des Goncourt.

                                                                                                   (A suivre ......)
Repost 0
Published by surfingmoune - dans Santé
commenter cet article
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 09:00
Satine m'a fait le grand honneur de me décerner le pris Premio Dardos et je l'en remercie de tout coeur.
En voici le réglement :


                                                                                                               

 

Ce prix concerne les valeurs culturelles,éthiques,culturelles,créatives,personnelles des blogs!
Le règlement
:
1). Accepter et si oui, mettre la récompense sur son blog/site ou forum.
2). Mettre le lien, nom de la personne qui vous a recompensée.
3). Dédier cette récompense à d'autres sites/ forums/ ou blogs qui le méritent
4). L'offrir à 15 personnes ou plus.


A mon tour maintenant d'avoir la joie de choisir de le décerner à tous ceux que  j'ai le plaisir de lire mais comme le choix est vraiment trop difficile je le décerne à vous tous mes ami(es) avec mes plus chaleureuses pensées.

 


Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 20:01



Sur l'Océan de mes sentiments
Navigue le frêle esquif de ton amour
Se moquant des orages
Défiant les tempêtes
Il poursuit sa route
Se riant de mes doutes
Tandis que mon coeur
Ballotté par les vents
Qui soulèvent la houle
Chavire souvent
Qu'est devenue l'image
De ce grand bonheur
Dont j'étais en quête?
Autour d'elle s'enroulent
Quelques vagues d'espoir
Car je veux encore croire
Malgré tes longues absences
Et cette triste romance
Que tout n'est pas fini
Que c'était pour le vie
Que nous étions unis

surfingmoune
Repost 0
Published by surfingmoune - dans Poèmes
commenter cet article
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 22:57


Mon petit


Je t'écris tout doucement , car je sais que tu ne lis pas vite.

Ici ça à beaucoup changé depuis ton départ, tu ne reconnaitra pas la maison , nous avons déménagé.

Il parait que tu as fait de la taule, ramènes-en un peu
pour réparer le toit du garage.

Pépé est pressé de te revoir , il t 'attend et n 'arrête pas de boire du café, depuis tout le monde l'appelle pépé le moka.

Le chien de l'épicier a eu un accident, il s' est fait écraser la queue par un camion, toi aussi , fait attention en traversant la route.

Ton père est monté en grade ,il a 500 personnes au -dessous de lui, il est cantonnier au cimetière.

Mémé est rentrée à l hopital, pour se faire opérer des
hemoroides ,cela faisait longtemps que ça lui pendait au nez.

La petite du boulanger à avalé une pièce de 50 sous , le medecin il est venu, il a récuperé que 40 sous, il a dit que le reste c 'est dissous.

Ton frère a toujours son gros bouton sur la fesse gauche, la dessus je t'embrasse.

                                                    ta maman


PS :J'ai voulu glisser un billet de 100F, mais j'ai fermé l'enveloppe avant de le mettre.


Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article

Articles Récents