Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Liens

Bienvenue

Méli-Mélo

Découverte

http://www.freedigiscrap.com/images/pub_digiscrap.jpg

7 avril 2007 6 07 /04 /avril /2007 23:23
                                      J ournées inoubliables
                  O h combien désirable
                  Y assmina me parait
                  E n dansant sans s'arrêter
                  U n langoureux boléro
                  S ur cet air si lent
                  E t si enveloppant
                  S i semblable au Tango

                  F raîcheur de la jeunesse
                  E n quête de tendresse
                  T andis que la musique
                  E nvahit tout son être
                  S ensation si sublime

                  D ans son beau regard fier
                  E nvoutant et magique  

                  P asse un trait de tristesse
                  A ussitôt reprimée
                  Q ui est cette Princesse?
                  U nique est sa beauté
                  E mportée sera-t-elle
                  S ur les nuages du ciel?
                 

                 

surfingmoune




Repost 0
Published by surfingmoune - dans Acrostiches
commenter cet article
3 avril 2007 2 03 /04 /avril /2007 23:21
Repost 0
Published by surfingmoune - dans amicalement
commenter cet article
3 avril 2007 2 03 /04 /avril /2007 19:19

Je marche le long du sentier
Qui borde la rivière
Comme j'aimerais la célébrer
En poésie lui rendre hommage
Simplement à ma manière
Mon inspiration me fait défaut
Mes mots s'en vont au fil de l'eau
Seules défilent des images.

Mes yeux ses méandres suivent
Et peu à peu elle m'attire
M'emporte parmi ses flots
Je m'en vais à la dérive
Sans soucis, sans lieux précis

J'entends fredonner un enfant
"Oh, Eh petits matelots"
Bateliers et mariniers
En passant me font des signes
Des pêcheurs surveillent leurs lignes
Et attendent patiemment
Que d'intrépides poissons
Viennent saisir l'hameçon.

Une branche prise dans un tourbillon
Ne semble pouvoir se libérer
Est-ce une image de nos vies
Où sans cesse nous nous battons
Pour essayer de surnager
Même si nous en manque l'envie.

Mais pourquoi se tourmenter
Quand on vogue au fil de l'eau
Le temps s'arrête d'exister
Jamais trop tard, ni trop tôt.

On se sent plein d'indulgence
Pour ce monde qui nous entoure
Et l'on ne crie pas vengeance
Pour tous les tristes et mauvais jours

Mais tout ceci n'est que chimère
Je suis toujours sur le sentier
Où je rêvais toute éveillée
J'ai des idées bien trop légères
Dommage, c'était pourtant si beau
De voguer au fil de l'eau
surfingmoune
 
 
 
Photo -fotosearch

Repost 0
Published by surfingmoune - dans Poèmes
commenter cet article
3 avril 2007 2 03 /04 /avril /2007 00:07



Le Printemps est arrivé
Mais je n'ai pas le coeur à rire
Oui, le Printemps est bien  là
Oh, comme je voudrais fuir
Loin de tous mes petits tracas

Pourquoi cette angoisse soudaine ?
Pourquoi ces peurs qui m'étreignent ?
Simples moments de blues
Ou est-ce plus profond?
Déprime printanière
Au sortir de l'hiver?
 Quelle en est donc la source?.

La nature se réveille
Mais mon énergie sommeille
Que sont devenus mes projets
Mes désirs, ma joie de vivre?
Avec l'âge se sont-ils envolés?
Je ne suis pas désabusée
Simplement triste à en pleurer

Il faut ma torpeur secouer
Et ne pas me laisser envahir
Par cette vague de regrets
Je dois essayer de réagir
Et au Printemps faire honneur
Lui qui m'offre de si belles fleurs.
surfingmoune
Repost 0
Published by surfingmoune - dans Poèmes
commenter cet article
1 avril 2007 7 01 /04 /avril /2007 18:00


Avec le Printemps
Vient le chant des oiseaux
Réveil des torrents
Impatientes eaux
Libérées d'un carcan

surfingmoune
Repost 0
Published by surfingmoune - dans Acrostiches
commenter cet article
29 mars 2007 4 29 /03 /mars /2007 23:35

Réveil difficile
Esprit endormi
Inspiration enfuie
Rimes sans aucun style
Vers vides de sens
Manquant de poésie
Trop de ressemblance
Avec d'autres écrits

Pour être différent
Faut rester vigilant
Créateur, inventif
Avoir l'âme sensible
Ses émois exprimer
Etre compréhensible
Les vers trop obscurs
Ne sont pas attirants
On veut philosopher
Et l'on devient lassant

Ma main sur le papier
Voudrait prendre sa revanche
Quelques mots griffonnés
Sur une page blanche
Mais bien vite effacés
Ma muse a délaissé
Mes pensées embrumées
Sur ce désir d'écrire
Refermons ce cahier
En poussant un soupir
D'un poète raté.
surfingmoune
Repost 0
Published by surfingmoune - dans Poèmes
commenter cet article
14 mars 2007 3 14 /03 /mars /2007 13:19





Le brouillard tombe sur la vallée
Enveloppant les champs, les prés,
Un timide soleil essaie de percer
Pour la campagne réchauffer

Brouillard d'Automne
Comme celui de ma vie
Qui peu à peu s'enfuit
La Jeunesse a ses Printemps
Il nous reste les Automnes

Le vent dénude les arbres
Dont les feuilles se détachent
Telles celles de mon éphéméride
Marquant de chaque jour l'envol.
Elles ont des couleurs magnifiques
Avant de mourir sur le sol
Mes souvenirs aussi défilent
Et lentement s'estomperont
Puis dans l'oubli disparaitront.

Passent les jours
Passent les nuits
Passe le temps
Quelque fois long
Souvent bien lent.
De la vie
Plus rien n'attendons

J'ai quatre vint dix ans
Et ne suis pas débile pour autant.
J'ai quitté ma maison, ma ville, mes amis,
 Pour venir dans cette Résidence, ici.
Et être près de mes enfants
Bien soignée, bien nourrie
Je n'ai pas à me plaindre
Mal venu serait de geindre.

Les conversations sont limitées
Car beaucoup n'aiment pas parler
Si ce n'est de leur santé.
Nous sommes devenus sans but
De la chambre au salon
Repas, Télévision
Quelques visites occasionnelles
Toujours la même ritournelle
"Tu as bonne mine, tu vas bien".

Mais au fond de moi
Ce coeur qui ne bat plus de joie
Cet enthousiasme qui me fuit
Ces rêves pour toujours endormis
Qui s'en soucie?
Pour vous tout cela n'est rien.
Alors, poliment je dis
"Oui, Oui, merci, tout va bien
Votre visite me fait plaisir.

Sur votre montre un coup d'oeil furtif
Indique que vous devez repartir
Mon coeur soupire
Ma tête chavire
J'aurais tant de chose à vous dire

Désolé pas le temps
Pas le temps de parler
Pas le temps d'écouter
Ce sera pour la prochaine fois
En attendant prends soin de toi

Si vite déjà vous courrez
Vers vos occupations retrouver
Allons, je ne suis qu'une égoïste
Qui est au bas de votre liste
Je ne serai plus longtemps en piste
Et tirerai ma révèrence
Quittant cette jolie Résidence;

Je sais que vous faites de votre mieux
Pour nous qui sommes devenus vieux
Mais n'oubliez pas qu'un geste affectueux
Peut nous rendre tellement heureux.




































Repost 0
Published by surfingmoune - dans Poèmes
commenter cet article
11 mars 2007 7 11 /03 /mars /2007 23:59

A cette époque de l'année
Dans les champs, dès le matin
S'activent les gros engins
La terre est déjà labourée
Elle apparaît grasse et noire
Prête à recevoir les semences
Qu'elle nourrira au fil des mois.
Se moquant des intempéries
S'accomplira leur cycle de vie
Soleil et pluie participeront à leur croissance

                                 Les paysans dans les champs
                                Avec soin surveillent les plants
Surtout pas d'engrais chimiques
Nous sommes à l'ère biologique

Arrivés à maturité
Les légumes seront récoltés
Triés, mis en cagettes
Ou en caissettes
                                 Et sur les marchés exposés
                                    Pour les besoins des ménagères
                                Face à leurs taches journalières

                                 Sous le soleil, la pluie, le vent
                                 Les dos courbés, têtes penchées
                                    Coiffées d'un béret ou chapeau
 Les mains par la terre abîmées
 Vous ramassez sans repos
  Car ces travaux sont urgents

Homme de la terre, Agriculteur
Sois remercié  pour ton labeur.
surfingmoune
Repost 0
Published by surfingmoune - dans Poèmes
commenter cet article
11 mars 2007 7 11 /03 /mars /2007 22:42


Au-dessous d'un ciel d'un bleu lumineux
Une brume légère dérobe à mes yeux
La montagne si proche
Seules apparaissent quelques cimes
Drapées de longues et blanches étoles
Accrochées à la roche
En volutes intimes

Le soleil réchauffant l'air
Tout redevient plus clair
Le Printemps semble vouloir arriver
Mais l'hiver lui résiste encore
En nous offrant quelques gelées
Qui persistent jusqu'à l'aurore

Allons, Hiver, sois raisonnable
Laisse les beaux jours s'installer
Car ta saison est terminée
T'attarder n'est pas convenable

Dans quelques mois tu reviendras
Pour accomplir le cycle de l'année
La terre nue tu reposeras
Jusqu'àu prochain Printemps l'arrivée
surfingmoune
Repost 0
Published by surfingmoune - dans Poèmes
commenter cet article
8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 23:30



Tu es parti sans un Au Revoir
Me laissant seule avec mon désespoir
Souvent tu me disais
Je suis jeune et ne veux pas d'attache
Surtout il ne faut pas que tu te faches
Puis un jour tu t'en es allé
Je suis restée à me morfondre
Tandis que tu parcourais le monde

Lorsque je me promenais le long de la mer
Aux vagues mes larmes se mêlaient
Et étaient emportées vers ces lointaines terres
Que tu tenais tant à visiter

Vides étaient mes jours et si froides mes nuits
Je me mourrais de chagrin et d'ennui
Joie de vivre et sommeil m'avaient quitté
Qu'étais-je devenue sans toi à mes cotés?
Je pleurais cet amour à tout jamais déçu
Mais cependant espérais toujours ta venue

A vingt ans on veut croire au grand amour
Même s'il ne rime plus avec toujours
Dieu que j'ai pu être bête
J'avais tant de rêves en  tête

Et puis un beau matin où le soleil brillait
D'humeur plus sereine je me suis réveillée
J'ai redonné un sens à ma vie
Me suis fait de nouveaux amis
Je sors, je chante et je ris
De mes souvenirs j'ai fait le tri
Et tu n'en fais plus partie.

surfingmoune
Repost 0
Published by surfingmoune - dans Poèmes
commenter cet article

Articles Récents